Dimanche 27 juillet 2014 : Bouvines

Le dimanche 27 juillet 1214, à Bouvines au nord de Lille, une bataille a eu des conséquences importantes sur l’histoire des nations européennes, après Las Navas de Tolosa (Andalousie, Espagne) en 1212 et Muret (près de Toulouse) en 1213. Les manuels relatent les faits depuis le 19e siècle et Georges Duby a mis en lumière en 1973 dans son célèbre ouvrage, le Dimanche de Bouvines, le récit hagiographique du chroniqueur de Philippe Auguste, Guillaume le Breton.

Aujourd’hui, dimanche 27 juillet 2014, nous célébrons le 8e centenaire de cette bataille. Tout le monde en parle ou presque. Christophe Barbier l’évoque dans son édito du 16 juillet dans l’Express. Le Tour de France 2014 est passé sur ces terres de Batailles pour la 5e étape, celle des pavés du nord, entre le pont de Bouvines et la plaine de Cysoing. Depuis le premier février dernier, la médiathèque de Mons en Pévèle abrite une salle des batailles. Enfin, cette année une série d’animations rappelle l’événement à Bouvines même : Bouvines 2014 : Son & lumière, « médiévales », exposition de playmobils dans l’église, défilé de Géants, randonnée cycliste, etc. Tout est prétexte à parler de cet événement médiéval.

Les festivités du 8e centenaire
Les festivités du 8e centenaire

La période estivale est d’ailleurs propice à la pratique de l’histoire qui est de plus en plus mise en scène pour un public consommateur. Qu’apprend-on vraiment du Moyen Age, du XIIIe siècle, de l’année 1214 en participant à une fête médiévale, en assistant à un spectacle, en visitant une salle d’exposition ? Le visiteur est alors exposé à des « signes de médiévalité », épée, heaume, cheval caparaçonné, bannières, etc qui semblent directement sortis de manuscrits enluminés. Et si c’était simplement l’occasion de (re)lire Duby ? Nous reviendrons sur ces questions à l’occasion de l’évocation d’autres manifestations médiévalisantes…


Une réflexion au sujet de « Dimanche 27 juillet 2014 : Bouvines »

  1. La confrontation des signes de médiévalité et des enluminures me paraît une piste intéressante à suivre pour aborder les médiations proposées par les centres d’interprétation comme cette salle des batailles ou des « musées » de villages médiévaux… A suivre donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *